Parcours

Anne Maregiano

Réalisatrice, documentariste, initiatrice du projet

D’une mère artiste, plasticienne, et d’un père ingénieur et commercial, Anne Maregiano a réussi à marier ces deux univers dans sa démarche artistique.

Elle a commencé à travailler pendant deux ans avec des artistes plasticiens à San Francisco (Capp Street Project) avant de rejoindre l’univers audiovisuel et sonore. On retrouve sa contribution dans plusieurs sociétés de production documentaire avant de passer derrière la caméra en travaillant sur la série Jazz Collection d’Arte ou le portrait de Ravi Shankar.

Puis, le son, l’espace et le corps se rejoignent dans un de ses premiers documentaires, intitulé Charlemagne Palestine, the Golden Sound. On retrouvera cette thématique dans ses films autour de l’urbanisme La Ville en 2030 ? et L’Eau urbaine ; avec l’Institut de l’histoire de l’art où elle filme la magnifique bibliothèque de Richelieu ; avec l’association Relais-Enfants-Parents de Lyon qui nous montre des corps en prison dans Mon crocodile ; avec les résidents de la Maison des aveugles dans Villa Saint-Raphaël, 14 portraits de résidents ; autour de plusieurs maladies rares, d’abord en suivant le quotidien d’un patient, l’Amylose héréditaire, un combat contre une maladie invisible et par la suite dans les témoignages de patients atteint du Syndrome de Guillain-Barré et de la PIDC dans le film, Les Neuropathies périphériques, paroles de patients.

En parallèle de ces projets de réalisation, elle a initié et réalisé en 2016, avec une équipe pluridisciplinaire un projet artistique et innovant avec et pour les résidents de la Maison des Aveugles de Lyon intitulé La Carte Sonore, de traces en traces… Depuis 2018, ce projet permet aux résidents une meilleure accessibilité dans leur lieu de vie (www.mda-lacartesonore.com). Elle vient de terminer un film qui va à la rencontre des résidents en suivant les grandes étapes de création du projet.

Elle participe depuis 2017 à plusieurs comités dont celui autour du Handicap et de l’Accessibilité organisé par la Ville de Lyon et de la Culture et Handicap organisé par Interstices (en lien avec ARS, DRAC Et la région Auvergne-Rhône-Alpes).

Aujourd’hui, elle continue son exploration autour du corps et de l’espace. Elle développe un nouveau projet avec la Fonction OVE avec des personnes en situation de handicap dans le monde du travail.