Traces d’enfance

Présentation du projet

Avec son projet culturel Traces d’enfance, l’artiste vidéaste, Anne Maregiano, propose aux patients de l’Hôpital de Fourvière d’aller à la rencontre de jeunes collégiens de la Maitrise des Petits Chanteurs de Lyonet du collège Charcot afin qu’ils puissent vivre et partager des moments qui évoquent l’enfance d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

À travers des rencontres participatives et sensitives dans différents lieux qui remémorent l’enfance, la réalisatrice souhaite animer leurs corps et leur mémoire. Elle confronte, interroge et croise les souvenirs d’enfance des patients avec l’enfance que vivent les jeunes d’aujourd’hui.

En parallèle de ces rencontres intergénérationnelles, elle propose aux collégiens de participer à l’écriture d’un conte musical écrit par un jeune compositeur et étudiant du CNSMD de Lyon (Conservatoire National Supérieur Musique et Danse).

La Covid a bousculé ce projet. Aussi, l’artiste s’est adaptée et nous a invités à des lettres rencontres restituées sous forme de visioconférences.

Accompagnée de sa caméra et de son micro, elle a récolté les questions des enfants, adressées à nos personnes âgées, a interrogé les professionnels de santé à l’Hôpital de Fourvière, sur leur métier.

Ces courtes visios ont servi d’intermédiaire dans la rencontre intergénérationnelle. Elles feront l’objet d’un documentaire retraçant ces moments d’émotions et d’échanges.

Il sera accompagné par le conte musical Traces d’enfance.

PREMIÈRE PHASE

Ecriture du conte musical à partir des mots de patients et une recherche de chanson qui utilise le patois lyonnais. Rencontre intergénérationnelle à l’hôpital de Fourvière avec les collégiens de Sainte-Marie et de Charcot.

Composition de la musique pour les morceaux originaux

Ecriture du conte musical au collège Charcot

Rencontre intergénérationnelle à l’hôpital de Fourvière

Déchiffrage de la première composition musicale avec le chef de choeur de la Maitrise de St Jean, un chanteur et le jeune compositeur du CNSMD de Lyon

DEUXIÈME PHASE

Correspondance vidéos entre les collégiens de Sainte-Marie et Charcot et les patients de l’hôpital de Fourvière qui s’est terminée avec une visio pendant laquelle les collégiens ont interprété un extrait du conte musical.

Répétition chant à La Solitude, Collège Sainte-Marie, Lyon 5

Répétition théâtre au Collège Charcot, Lyon 5

Visionnage de la lettre vidéo 1 par un patient de l’hôpital de Fourvière

Répétition théâtre à La Solitude, collège Sainte-Marie, Lyon 5

Visio entre les collégiens de Sainte-Marie et de Charcot et des patients de l’Hôpital de Fourvière

Les participants au projet

– une quarantaine de patients âgés de plus de 80 ans, de l’hôpital de Fourvière accompagnés des deux animateurs de l’hôpital, Laurent Chabalier et Louis Dousson ainsi que de certains professionnels de santé.

– trente-cinq collégiens, âgés de 12 à 14 ans, de Sainte-Marie Lyon, issus du Chœur d’Enfants des Petits Chanteurs de Lyon dirigé par leur chef de chœur Thibaut Louppe. Cinq d’entre eux, accompagnés de leur professeur de français Isabelle Ménart, participeront aux rencontres intergénérationnelles.

– cinq collégiens chanteurs âgés de 12 à 14 ans, du Collège Charcot accompagnés de leur professeur de lettre moderne Emilie Louppe.

– un étudiant en deuxième année de composition musicale au CNSMD de Lyon et jeune compositeur, Filipe Rodriguez, accompagné de son professeur David Chappuis.

– Et enfin un jeune compositeur et étudiant au CNSMD de Lyon, Filipe Rodriguez qui écrit la musique et la MAO de  certaines chansons originales du conte musical, accompagné d’une accordéoniste Lisa Heute.

 

Les partenaires du projet accompagnés de rencontres intergénérationnelles

Le Musées des Beaux-Arts. Une rencontre intergénérationnelle se déroulera dans une des salles du musée. Deux médiatrices du musée animeront la rencontre autour de la représentation picturale de l’enfance dans certaines œuvres d’art et à différentes époques. Aborder les traces d’enfance par les représentations artistiques.

 

Ce projet est soutenu par :

  • Programme Culture et Santé, ARS, DRAC et Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagné par Interstices
  • Hôpital de Fourvière
  • Fondation Handicap et Société (Apicil)
  • Fondation Sainte-Irénée
  • Œuvre des Dames du Calvaire
  • L’Association EYWA, médiation culturelle et artistique