Traces d’enfance

Présentation du projet

L’artiste vidéaste, Anne Maregiano propose aux patients du service de gérontologie de l’hôpital de Fourvière d’aller à la rencontre de jeunes collégiens chanteurs de la Maitrise des Petits Chanteurs de Lyon et du collège Charcot afin qu’ils puissent vivre et partager des moments qui évoquent leur enfance d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

À travers des rencontres participatives et sensitives dans différents lieux qui évoquent l’enfance, la réalisatrice souhaite animer leurs corps et leur mémoire. Elle confronte, interroge et croise les souvenirs d’enfance des patients avec l’enfance que vive les jeunes d’aujourd’hui.

En parallèle de ces rencontres intergénérationnelles, elle propose aux collégiens de participer à l’écrire d’un conte musical dont la musique sera composée par un jeune compositeur et étudiant du CNSMD de Lyon.

Accompagnée de sa caméra et de son micro, Anne Maregiano réalisera un documentaire qui retrace ces moments d’émotions et d’échanges sur les chants et la musique du conte musical Traces d’enfance écrits et composés dans le cadre du projet.

 

Les participants au projet

– une quarantaine de patients âgés de plus de 80 ans, de l’hôpital de Fourvière accompagnés des deux animateurs de l’hôpital, Laurent Chabalier et Louis Dousson ainsi que de certains professionnels de santé.

– trente-cinq collégiens, âgés de 12 à 14 ans, de Sainte-Marie Lyon, issus du Chœur d’Enfants des Petits Chanteurs de Lyon dirigé par leur chef de chœur Thibaut Louppe. Cinq d’entre eux, accompagnés de leur professeur de français Isabelle Ménart, participeront aux rencontres intergénérationnelles.

– cinq collégiens chanteurs âgés de 12 à 14 ans, du Collège Charcot accompagnés de leur professeur de lettre moderne Emilie Louppe.

– un étudiant en deuxième année de composition musicale au CNSMD de Lyon et jeune compositeur, Filipe Rodriguez, accompagné de son professeur David Chappuis.

– Et enfin de plusieurs étudiants musiciens au CNSMD de Lyon qui participeront au conte musical. Le nombre sera défini en fonction de l’écriture du conte.

 

Les partenaires du projet accompagnés de rencontres inter-générationnelles

Le Musées des Beaux-Arts. Une rencontre intergénérationnelle se déroulera dans une des salles du musée. Deux médiatrices du musée animeront la rencontre autour de la représentation picturale de l’enfance dans certaines œuvres d’art et à différentes époques. Aborder les traces d’enfance par les représentations artistiques.

L’Oasis de Gerland. Une rencontre intergénérationnelle se déroulera dans leur jardin potager. Une animatrice de l’association La Légumerie proposera aux collégiens et aux patients de cuisiner un plat à partir des légumes de leur potager. Aborder les traces d’enfance par le goût et l’odorat.

Deux autres rencontres intergénérationnelles seront organisées :

– Au Collège Charcot avec la collaboration du professeur de lettres modernes. Aborder l’enfance sur les bancs de l’école.

– Dans le parc de l’hôpital de Fourvière avec la collaboration des deux animateurs de l’hôpital. Aborder l’enfance par le paysage et le temps qui passe.

Ecriture du conte musical au collège Charcot

Rencontre intergénérationnelle à l’hôpital de Fourvière

Déchiffrage de la première composition musicale avec le chef de choeur de la Maitrise de St Jean, un chanteur et le jeune compositeur du CNSMD de Lyon